Donne à la Quadrature du Net, bordel !

ven. 19 décembre 2014

Tu connais le principe du lobbying ? Je t'explique. Tu as des gens qui sont chargés d'écrire et de voter les lois. Les lois impactant tout le monde, certains textes de lois sont plus ou moins favorables à différents groupes.

Par exemple, si tu es vendeur de légume, tu aimerais bien que le gouvernement vote une loi qui réduit la tva sur les choux et les courgettes, afin de faire plus de bénéfices (je simplifie un peu, hein !). Si tous les vendeurs de légume de France se donnent la main et mettent en commun leurs ressources, ils peuvent mettre en place des actions auprès du gouvernement (comme offrir des caisses de courgettes bio à tous les députés) pour influencer ledit gouvernement et obtenir ainsi une législation plus favorable. On parle d'ailleurs de « groupe d'influence ».

Évidemment, ça demande des fonds. Plus tu as du pognon, plus ton pouvoir de lobbying est important ; d'autant qu'en France, tu peux corrompre (pardon, « influencer ») à tout va sans trop de risque d'être inquiété.


Git rebase, le couteau suisse de votre historique

mar. 16 décembre 2014
Panier !

J'ai déjà clamé haut et fort à la face du monde mon amour pour Git. Git est beau, Git est grand, Git est puissant ! Gloire à Git ! Gloire à Git… Hum… D'ailleurs, vous voyez avec quelle facilité je me laisse emporter.

Pourtant, si j'en crois ce que je vois passer sur les réseaux sociaux, Git reste une sacrée source d'arrachage de cheveux pour les malheureux qui n'ont pas encore vu la lumière.

L'une de mes fonctionnalités préférée de Git est également l'une de celle qui provoque les réactions les plus virulentes : il s'agit de git rebase. Avec un rebase, on peut tout faire. Un historique pourri ? Git rebase et c'est reparti !

Pourtant, je le constate quand j'anime des formations sur la prise en main de Git, la commande rebase est souvent mal comprise et mal utilisée — du moins, avant la formation :). Et même ceux qui ont bien compris comment ça marche se demandent encore « à quoi ça sert ? ».

Alors parce que je me sens d'humeur particulièrement généreuse, je vais tenter de vous faire partager mon amour pour git rebase.


Comment intégrer les remboursements de frais dans ses factures

jeu. 11 décembre 2014
La marianne d'Agde

Comme à chaque fois que je cherche des informations relatives à la comptabilité et autres sciences occultes, je me retrouve perdu dans les méandres du dark web, ou des extraterrestres n'hésitent pas à employer des expressions comme « facilement », « logique » et « les débours ne sont pas des charges » dans le même paragraphe.

Par exemple, il m'arrive fréquemment, quand je facture un client, de devoir inclure dans la facture des remboursements de frais. Et à chaque fois, je peste car j'ai totalement oublié la bonne façon de faire.

Pour les neuneus en compta comme moi, voici donc la méthode facile et logique pour émettre une facture qui intègre des remboursement de frais.


Une checklist des bonnes pratiques pour réussir vos projets Django

mer. 26 novembre 2014
Le phase du Grau d'Agde

Django est un excellentissime framework web. Tellement excellentissime que c'est un outil que j'emploie depuis quelques années avec toujours autant de plaisir.

Ces quelques années m'ont amené à considérer certaines façons de faire plutôt que d'autre, et à compiler une liste de bonnes pratiques qui me paraissent positives dans la majorité des cas.

Ces bonnes pratiques ont différents objectifs, qui finissent plus ou moins par se rejoindre :


Documenter une appli Django

lun. 17 novembre 2014
En plein travail sur un projet

J'ai parlé de Documentation Driven Development l'autre jour. Cela dit, si tout le monde est d'accord pour dire qu'une bonne doc est important, personne ne nous dit jamais ce qu'est vraiment une « bonne » doc.

Du coup, on se retrouve souvent avec des docs pourries et donc des logiciels difficiles / pénibles à utiliser.

Voyons donc comment documenter correctement une application Django (ou n'importe quel projet Python, hein, c'est juste pour l'exemple concret et mon référencement).


Petit test de Documentation Driven Development

ven. 14 novembre 2014
une ampoule en noir et blanc

Il y a quelques jours, alors que je bossais sur mon pet project du moment, je me suis surpris à penser « tiens, ça serait bien si cette fonctionnalité devenait une application Django réutilisable ». La fonctionnalité en question ne nécessitant pas plus de quelques lignes, je me suis dit que ce serait rapidement torché.

Le fait que je me retrouve 10 jours plus tard et deux applications supplémentaires me prouve encore une fois que je suis vraiment mauvais avec les estimations. Et on s'étonne que je ne travaille pas au forfait

Quoi qu'il en soit, pour la dernière app, j'ai décidé de tester l'approche Documentation Driven Development. Retours d'expérience.


Un peu de neige

ven. 07 novembre 2014

De la neige en Javascript. Parce que c'est vendredi et je n'ai rien de mieux à faire.


Créer une appli Django réutilisable

lun. 03 novembre 2014
Développeur, développeur, dis moi qui est la plus belle

L'autre jour, j'étais tranquillement assis dans mon fauteuil, sirotant mon café et dépilant une à une les stories de mon backlog avec la régularité d'un opérateur de train nippon lorsque sans grier « gare ! » mon instinct de développeur affuté par des années de labeur se mit à clignoter.

« Cette fonctionnalité, me murmura l'instinct susmentionné, ferait un candidat parfait à l'écriture d'une application dédiée. »


Paris Web 2014, première journée

jeu. 16 octobre 2014
Great success!

Après avoir manqué l'édition précédente de Paris Web, je renoue avec les bonnes habitudes et me trouve cette année à Montrouge en compagnie de plusieurs centaines d'autres joyeuses et joyeux drilles passionné-e-s d'accessibilité, de design, de communication, de bugs de rendu css et de trolls nourris au grain bio.

Comme d'habitude, cette effervescence particulièrement stimulante me retourne le cerveaux, et les pensées les plus diverses se battent entres elles pour accaparer mon temps de concentration disponible.

Voici donc quelques éléments qu'il me tarde de noter sous peine de ne pouvoir dormir cette nuit. C'est partial et décousu, mais c'est comme ça.


Bye bye Montpellier, hello Agde

jeu. 18 septembre 2014
En regardant le coucher de Soleil

Purée… Dix ans ! Dis ans que j'ai débarqué à Montpellier de ma Normandie natale. Sans barbe et avec tous mes cheveux. Les études. Les stages. Les premiers boulots. Le freelancing. Et tout le reste.

Cette ville, je l'ai arpenté dans tous les sens, à pied, en vélo, en tram, en skis (euh… non, pas en skis…). J'en connais toutes les rues par cœur, y ai posé mon postérieur dans tous les cafés, en ai exploré les moindres coins et recoins. La preuve, j'arrive à aller d'un point A à un point B en voiture sans me tromper. Quand on connait le labyrinthe que constituent les rues de Montpellier, c'est quand même balèze, non ?


Page 1 / 22 »