Stage, alternance : pourquoi votre lettre de motivation part à la poubelle

Cette semaine, j'ai reçu trois demandes de la part d'étudiant·es en recherche de contrats d'alternances. La plupart de ces demandes sont formulées de manière tellement catastrophique qu'il est difficile de les considérer sérieusement. Candidat·es, pitié, suivez ces bons conseils pour éviter que votre lettre de motivation ne termine directement à la corbeille.

Et voilà ! Vous venez de faire partir un email contenant votre CV et lettre de motivation pour candidater à un stage, un apprentissage ou une alternance, et vous attendez impatiemment la réponse.

Sauf que cette réponse ne viendra pas. Elle ne viendra pas parce que votre CV est actuellement dans ma poubelle ! Pourquoi votre candidature partage-t-elle le fond de ma corbeille avec le reste de mon goûter d'hier (une peau de banane et un sachet de tisane réglisse-menthe, merci de demander) ? Ne suis-je qu'un insensible monstre ? Il y a un peu de ça, mais surtout, votre candidature n'a pas respecté les règles élémentaires qui sont pourtant rabâchées depuis des années.

Comme je suis de bonne humeur, voici quelques conseils pour faire en sorte que votre lettre de motivation pour votre stage / alternance / apprentissage ne termine pas directement à la benne.

Adressez-vous à un humain, pas un service

La première chose que je verrai de votre candidature, c'est l'entête de votre mail. Si celui-ci commence par « Madame, Monsieur… », c'est déjà mort pour vous ! Si votre lettre commence par « Service des Ressources Humaines », hop ! poubelle !

Quand on écrit une lettre de motivation, quand on fait parvenir un CV, on l'envoie à une personne, pas à un service, et on évite par-dessus tout de la jeter à la mer sans l'adresser à personne.

Si vous n'êtes même pas capable de trouver mon nom, quelle compétence pourriez-vous bien apporter à mon entreprise ?

Avant d'envoyer votre lettre, décrochez votre téléphone et vérifiez que vous avez le bon contact.

Ne me faites pas perdre mon temps

J'ai un travail, une famille, des projets en cours, et trier ma montagne de spam quotidien ne fait pas partie de mes activités préférées.

Dans votre mail de prise de contact, faites l'effort de mentionner les raisons et le contexte de votre candidature : indiquez la date et la durée souhaitée pour votre stage / alternance, les modalités (partage du temps entreprise / formation), le type de mission que vous recherchez, vos informations de contact, etc.

Si je dois aller chercher cette information dans les tréfonds de votre lettre, eh bien devinez quoi, je ne le ferai pas, parce que je suis déjà un tout petit peu occupé.

Ne me prenez pas pour un nigaud

Je ne suis certainement pas la personne la plus intelligente sur Terre mais une chose est certaine, je déteste qu'on me prenne pour un sot.

Et croyez-moi, si vous envoyez la même lettre de motivation, mot pour mot, à plusieurs entreprises, je vais m'en rendre compte. Et comme vous pensez clairement que peut-être, je ne m'en rendrai pas compte, il ressort que vous me considérez d'emblée comme un butor. Je n'ai pas envie d'embaucher quelqu'un qui me considère comme un benêt.

Et crénom de foutrenom, faites l'effort d'écrire le nom de mon entreprise sans faute !

Renseignez-vous sur la structure

Si vous aviez pris ne serait-ce que 5 minutes pour vous renseigner sur mon entreprise, vous sauriez que je suis une entreprise individuelle et qu'il est très improbable que je propose des alternances. Mais passons.

S'il est clair, dans votre demande, que vous n'avez aucune idée de ce que je fais, de la taille de ma structure, de l'emplacement de mes locaux, eh bien, vous n'avez aucune chance de décrocher un entretien.

Votre lettre de motivation doit expliciter… votre motivation !

Dans la mesure où c'est dans le titre, on pourrait croire que l'objectif de la lettre de motivation est clair. Mais apparemment pas tant que ça… Donc, reprenons : la lettre de motivation sert à expliquer pourquoi vous êtes motivé·e !

Votre lettre de motivation n'est pas là pour poser le contexte de votre candidature, ou alors très brièvement. Ces informations doivent se trouver dans le corps du mail de candidature auquel est jointe votre lettre.

Votre lettre de motivation n'est pas là pour répéter votre CV. Ne reprenez pas le contenu de votre CV dans votre lettre.

Dans votre lettre de motivation, parlez-moi de moi. Parlez-moi de mon entreprise. Parlez-moi d'amour. Parlez-moi de la manière dont vous pourriez vous intégrer et être utile. Et surtout, expliquez-moi pourquoi vous êtes motivé·e pour bosser chez moi et pas ailleurs.

Une structure que je trouve efficace, c'est I Vous II Moi III Nous.

  1. Vous : D'abord, expliquez brièvement dans votre lettre ce que vous comprenez de mon activité, ce qui a retenu votre attention et pourquoi vous candidatez chez moi et pas ailleurs.
  2. Moi : Ensuite, expliquez en un paragraphe votre situation, ce que vous cherchez, ce qui vous intéresse dans les éléments mentionnées plus haut.
  3. Nous : Enfin, racontez ce que vous pourriez accomplir en bossant chez nous, quelles compétences vous pourriez apporter, comment nous pourrions mutuellement bénéficier de notre collaboration.

Je ne suis pas naïf, je sais bien que ce n'est pas votre rêve d'enfance de venir bosser chez moi : si vous aviez le choix, vous préféreriez rester peinard chez vous à manger des crêpes, lire Nietzsche et jouer à Minecraft. C'est pareil pour moi, je suis humain vous savez ?

Mais enfin, ce sont vos études, c'est votre carrière que vous préparez, bordel ! Faites au moins l'effort de pré-sélectionner quelques boîtes avant de candidater : peut-être que c'est la taille de l'entreprise qui vous séduit ? Son domaine d'activité ? Son positionnement stratégique ? La qualité des produits / prestations qu'elle propose ? L'emplacement des locaux ? La politique de la sieste obligatoire ? Faites l'effort de trouver quelque chose !

Je sais, ça demande d'écrire une lettre différente pour chaque candidature : Deal With It ! Les études, c'est du travail. Mieux vaut envoyer 4 ou 5 candidatures bien ciblées que spammer 50 ou 100 entreprises avec la même lettre générique ridicule.

Je me contrefiche de votre CV

Soyons honnête : ça vous intéresse de savoir où j'ai fait mes études, quelle mention j'ai eue au bac, et ce que je fais le dimanche ? Je suis prêt à parier que vous n'en avez rien à cirer ! Après tout, on ne se connaît pas.

Eh bien devinez quoi ! C'est pareil de mon côté ! Vous aimez la musique ? Le cinéma ? Le théâtre ? Vous êtes parti en voyage six mois au Guatemala il y cinq ans ? Tant mieux pour vous, mais je m'en tamponne allègrement la bavette !

Si on bosse un jour ensembles, je serai heureux d'en discuter avec vous autour de la machine à café (car mes abords revêches ne servent qu'à dissimuler une touchante sensibilité) mais pour l'instant, vous n'êtes qu'un·e inconnu·e qui me fait plus ou moins perdre mon temps avec sa candidature mal foutue.

Sur votre CV, indiquez des choses qui m'intéressent : détaillez un tout petit peu une ou deux expériences professionnelles que vous auriez pu avoir. Précisez de vraies compétences. « Gestion des réseaux sociaux » n'est pas une compétence. Après avoir lu votre CV, je dois avoir une idée assez précise de ce que vous savez faire. Si ce n'est pas le cas, votre CV ne sert à rien.

Par ailleurs, même si votre CV est brillant, je ne le lirai pas si votre candidature n'est pas un minimum soignée.

Réfléchissez à ce que votre candidature renvoie comme image

Tous ces conseils peuvent finalement se résumer à ça : essayez de vous mettre à ma place et demandez-vous quelle image vous projetez.

Vous êtes stressé·e ou nerveux·se ? Pas grave, je suis passé par là aussi. Inexpérimenté·e ? J'imagine bien, sinon vous ne chercheriez pas un stage ou une alternance.

Par contre, si vous n'êtes pas capable de faire l'effort de prendre 10 minutes pour effectuer une recherche Google et soigner un minimum votre candidature, comprenez que cela renvoie de vous une image désastreuse : vous ne prenez pas vos études au sérieux, vous ne prenez pas votre recherche d'alternance au sérieux, et de surcroit, vous êtes paresseux·e.

Pourquoi voudrais-je perdre ne serait-ce que 5 minutes pour répondre à une candidature à laquelle vous n'avez pas vous-même consacré plus de quelques secondes ? Pourquoi voudrais-je travailler avec une personne apathique et incompétente ?

Sur ces bons conseils, bon courage pour votre recherche.